Les activités passées d'Alter Ego

2017  Festival prog-résiste

2016 Festival Prog-Résiste

2015  Festival Prog-Résiste

2014  Convention Prog-Résiste

2013  Convention Prog-Résiste

2011  Festival Alter Ego

Téléchargez ici le dossier de presse

2010  Festival Alter Ego

Le dossier de presse se trouve ici.

D'autres informations sont disponibles sur cette page.

2009  Festival Alter Ego

2008  Festival Alter Ego

2005  Festival Incognito

2004

Madelgaire 

Madelgaire est un groupe de rock progressif de la région de Soignies (Hainaut – Belgique). Ce groupe progressif été créé en 2000 et poursuit depuis lors une évolution remarquable ; il compose des morceaux originaux et met l’accent sur une musique mélodique très narrative aux accents lyriques. Début 2002, Madelgaire enregistre un CD démo reprenant les premières composition du groupe, dont certaines chantées (en anglais). Depuis, Madelgaire poursuit son travail de composition avec plusieurs morceaux chantés en français et où il fait référence au personnage historique bien connu à Soignies et dont il en a tiré le nom. Les concerts se succèdent (dont le premier se déroule à Soignies). Madelgaire est aujourd’hui composé de : Christian Vanderwale – basse – Stéphane Letertre – guitare – Pascal Rocteur – batterie et chants – Mehdi Procureur – claviers – Dominique Lossignol – violon et autres cordes – Madelgaire compose des morceaux chantés, en français, centrés sur le personnage historique dont le groupe tire son nom. Ce groupe progressif met l’accent sur une musique mélodique très narrative aux accents lyriques. 

Univers Zéro 

Musique inclassable, à la lisière du jazz et de la musique contemporaine à l’instar de Magma et Art Zoyd avec qui le groupe entretient des chassés-croisés. Genre Pop / Rock - Electro Acoustique Présentation : Absent des scènes depuis 1986 (à l’exception d’un concert au Canada en 1997), le vétéran (avec Art Zoyd) de ce que l’on a appelé les “musiques nouvelles” reprend la route pour fêter son trentième anniversaire. Daniel Denis et Michel Berckmans, piliers historiques du groupe, se sont entourés pour l’occasion de nouveaux-venus talentueux pour un spectacle multimédia qui mêlera grands classiques et morceaux récents, dont plusieurs extraits de son nouvel opus, “Implosion”, paru en mai 2003 sur le label américain Cuneiform. 

Ken s’novel 

KEN'S NOVEL fait partie des rares groupes belges de rock progressif. Sa musique tend à conjuguer des résonances issues de styles musicaux très variés, pourvu que le potentiel évocateur puisse illustrer l'un ou l'autre aspect du concept proposé par le groupe. L'accent est mis sur la qualité, de même que la diversité des compositions. Priorité est donnée aux mélodies, mais aussi à des types d'arrangement moins couramment utilisé au sein du rock progressif. Il en résulte une musique ample, tantôt atmosphérique, tantôt musclée, mélange de fureur contrôlée et de calme débridé. L'ensemble du répertoire de KEN'S NOVEL (le " Roman de Ken ", écrit dans la langue du saint Père Jagger) raconte l'histoire d'un intrépide naïf, parti à la recherche de la grandeur perdue de sa nation et qui sera propulsé, presque malgré lui, au rang de despote mal éclairé de tout un peuple. Dans un univers parallèle et intemporel mais non dénué d'analogie à notre réalité, notre héros connaîtra l'ivresse du renouveau et la nausée de la déchéance récurrente. Conte ironique, fable sans morale, le roman de Ken traite de l'homme et des rapports avec le pouvoir. La suite des aventures de Ken est l'objet du second album concept de KEN'S NOVEL. Celui-ci à pour titre Domain Of Oblivion (sortie mai 2004) et raconte comment notre malheureux personnage, parti à la recherche de l'oubli, trouvera sa vraie personnalité. 

Gatto marte 

GATTO MARTE – Danae (Autoproduction) Gioco del Mago (Autoproduction) Sympathique chat que ce groupe italien ! Avec Danae, premier opus autoproduit, enregistré live en 1997 aux studios New Hammill de Milan le groupe avait séduit la petite sphère progressive avec sa musique de chambre délicate et tellement progressive en fait ! Cet album regroupe des compositions de 1993 à 1997, douze au total, de durées courtes (la plus longue fait 6,29 mn). C’est le claviériste Maximilian BROOKS qui est le compositeur principal (il tient aussi le chant sur un titre). Il est épaulé par un bassiste (Pietro LUSVARDI), un batteur (Jaime Morales CASTANEDA), un violoniste (Nino COTONE), un joueur de basson (Giuseppe BRANCACCIO) et deux invités en les personnes de Maryam SOUMARE-DAHAN, chant sur trois titres et Irina SOLINAS, violoncelle. Un bien bel album à réserver aux esprits aventureux qui ne rechignent pas non plus à écouter du classique ! Avec le nouvel album Gioco del Mago, la formule, quoique légèrement remaniée au niveau du personnel, est quasiment la même. Nos quatres musiciens sont toujours là (le batteur est parti cependant), mais c’est les invités qui diffèrent avec un nouveau batteur (Beppe RONZONI), un clarinettiste (Carlo DELL’ACQUA), un quatuor de cordes (le Quartet SIMEON), un organiste (Alessandro AZZALI) et un double-basson (Giuseppe BRANCACCIO). L’album est toujours autoproduit mais il est sorti sur le label de Kaliphonia : Lizard. Il y a peu de différences qualitatives d’avec le premier album ; si vous aimez l’un, vous aimerez l’autre ! Beaucoup de violon, deux titres chantés, 15 titres au total (de 1,58 à 7,12 mn). Un excellent disque de plus ! Deux œuvres dont je vous conseille fortement l’acquisition…

Les expositions

 Thierry Lenoir - gravure sur bois A 15 ans, il rêvait de devenir rockeur ; il est devenu graveur sur bois… Il n’a cependant pas tout à fait abandonné son univers de rockeur puisque le sujet de ses gravures est plutôt proche de la rue et de sa vie… Thierry Lenoir est l’un des derniers graveurs sur bois en Belgique. 

Guy Delhalle - Photographie Né en janvier 62 à Soignies. C’est dans la musique qu’il entame ses études supérieures artistiques (Conservatoire à Mons) pour se tourner ensuite vers la photographie (INRACI). C’est en 1984, qu’il quitte l’INRACI pour se diriger vers les arts graphiques. Professeur à l’INRACI, depuis 96, et résolument tourné vers les nouvelles technologies c’est dans l’infographie que se dirige son travail actuel et sa passion de l’image. 

Stéphanie De Loeul - gravure Diplômée de l'Académie des Beaux-Arts de Bruxelles, atelier de dessin. Participation aux différentes éditions collectives de l'atelier de gravure de l'Académie de Boifort. Membre de l'atelier de gravure Razkas. Participation à différents Parcours d'Artistes. "Il y a, dans la poussière, un paysage abstrait déchiffrable à l'œil, mais rarement agrandi par l'imagination. C'est que tout ce qui s'échappe du corps n'en accède pas pour autant d'emblée à la visibilité.Le temps s'avère presque toujours responsable de ces formes anonymes qui s'accumulent sans que l'on s'en rende compte. La poussière et les résidus tracent des parcours et des constellations sensibles qui ne s'arrêtent pas aux limites du visible" Ces quelques phrases volées au texte de Emilio Rosa de Oliveira "La poussière, les germes et l'infime" sont comme un fil d'Ariane tendu en filigrane de mon travail. 

Carlos Albertos - peinture Né en Colombie en 1958, Carlos à baroudé à foison avant de goûter plus longuement à la Belgique. Son univers pictural est une longue conquête de souvenirs d’expériences, émotionnellement fortes. 

Laurence Charlier - Photographie Laurence Charlier est née en Belgique, à Liège, au printemps 63. Très vite, elle fut baignée dans une ambiance clair obscure avec un père peintre et sculpteur, l’artiste Jacques Charlier, et une mère imprégnée dès son plus jeune âge par le milieu des arts et de l’image. Après des études supérieures de photographie, et des débuts professionnels dans un studio, elle trouvera sa propre voie artistique par le biais de ses propres créations, touchant ainsi d’abord le monde de la mode puis surtout, les personnages mythologiques et mystérieux.

Philippe Blariaux - peinture « …Y’a t’il un nom plus pointu que « Philippe » ? Peut-on être identifié 25 ans à ces sons en i sans être marqué. Philippe peint pointu. Avec un pinceau aigu qu’il aiguiserait encore au taille pinceau, s’il le pouvait. Philippe taille pointu.Détail à détail. Les poils, les cils, les cheveux un à un. Il a la prunelle microscopique… » Michel Jasmin. Mai 87.